Qu’est-ce que la Self-Défense ?

          La Self-Défense, ou défense personnelle, est une pratique ouverte à tous les publics, du débutant à l’expert en arts martiaux, et ce quel que soit le sexe. Il s’agit d’une discipline préparatoire à une éventuelle agression, dont la gestion de la distance et l’apprentissage de techniques efficaces sont des éléments clés.

           La Self-Défense a pour but d’apprendre aux pratiquants à savoir réagir à toutes situations potentielles, avec ou sans arme, afin qu’en cas d’agression la réponse soit de l’ordre du réflexe spontané. L’esprit de la Self-Défense est de pouvoir se protéger, mais toujours dans un esprit citoyen et sous couvert de la loi.

           Il faut toutefois souligner que, vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être proportionnée à l'attaque, et que l'on ne peut être considéré en légitime défense que si l'on est attaqué en premier. La défense personnelle s'attache à utiliser au mieux l'environnement et à utiliser les objets qui nous tombent sous la main : ceinture, chaise, bouteille, cendrier…

          Les enseignements sérieux ne se limitent pas à l'enseignement des techniques de combat, mais concernent aussi à la gestion des situations tendues — éviter l'affrontement par le comportement et la parole — et l'aspect juridique (légitime défense).

          Il s’agit de pouvoir réagir à différents angles d’attaques (de face, de côté, par derrière) ainsi qu’à tous types d’assauts (tiré, poussé, étranglé, encerclé, saisi…). Enfin, l’un des éléments majeurs de la discipline, est l’apprentissage de la confiance en soi.

          Parmi les avantages que procurent la Self-Défense, on trouve le fait de ne pas avoir à suivre un apprentissage long, comme dans d’autres arts-martiaux traditionnels. Cette pratique permet de savoir se défendre sans devenir un expert dans chaque discipline martiale dont proviennent les techniques. Grâce à une méthode simple et efficace, il vous est possible dès les premiers cours, d’apprendre des techniques basiques de défense.

 

           Outre la Self-Défense, on peut également apprendre à réagir en cas d’attaque d’une tierce personne. En effet parmi les éléments majeurs de l’apprentissage, on retrouve le fait de savoir se désaxer, se protéger d’une attaque, mais aussi protéger un tiers.

En droit pénal français

         La légitime défense est prévue à l'article 122-5 du code pénal dans son livre premier (Disposition générales).

C'est une cause d'irresponsabilité pénale, ce qui signifie qu'elle empêche que soit engagée la responsabilité pénale de l'auteur bien que l'infraction soit constituée dans tous ses éléments (éléments légal, matériel et moral). Il s'agit plus précisément d'un fait justificatif, c'est-à-dire une cause d'irresponsabilité liée à l'infraction elle-même et non à son auteur.

 

« N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, effectue dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle-même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte » (art 122-5 CP)

          Pour agir dans le cadre de la légitime défense des personnes, l'agression contre soi-même ou autrui doit répondre à trois conditions (cumulatives) :

  • actuelle : le danger est imminent ;

  • injustifiée : l'agression est interdite – riposter aux forces de police pendant une manifestation par exemple ne peut être considéré comme de la légitime défense ;

  • réelle : l'agression ne doit pas être putative (supposée) mais la jurisprudence admet cependant que des éléments trompeurs peuvent justifier une légitime défense putative.

En outre, la défense doit répondre à trois critères (cumulatifs également) :

  • nécessaire : il n'y a aucun autre moyen de se soustraire au danger ;

  • simultanée : la réaction doit être immédiate, par exemple : on ne doit pas agir par vengeance ou dans le but de stopper l'agresseur en fuite ;

  • proportionnée à l'agression : il ne doit pas y avoir d'excès dans la riposte.